Equipe

Equipe

Sarah Ramani Ineichen, née en 1981

Je suis mère de 3 enfants, active comme sage-femme et vis avec ma famille dans le canton de Genève. J’ai été adoptée en 1981 via Seewarte/Adoptio.

Depuis 2016, je recherche intensivement ma famille biologique au Sri Lanka, jusqu’à maintenant sans succès. Dans ce laps de temps, je me suis rendue deux fois au Sri Lanka et ai mené des recherches pendant une période d’un mois en tout. Entre les deux voyages, plusieurs personnes locales m’ont aidé dans ma recherche et le font encore aujourd’hui.

Voici ce que j’ai découvert au sujet de ma naissance et de mon adoption:

  • Dans l’acte d’adoption, l’arrivée en Suisse, la date et le lieu de naissance sont très probablement faux : je ne suis pas enregistrée dans l’hôpital « Castle Maternity » de Colombo.
  • La femme figurant sur mon acte de naissance comme mère qui vit à une adresse différente de celle indiquée n’est pas ma mère biologique (test ADN). Cette femme fait part du fait qu’elle a été engagée comme « acting mother » à l’époque et qu’elle m’a amenée au tribunal de l’adoption (Family Court).
  • Par ailleurs je n’ai actuellement pas de piste vers ma famille biologique.
  • Je n’ai pas non plus d’information pour savoir si m’a mère m’a donnée à l’adoption de son plein gré.

Responsabilités dans la communauté d’intérêt:

  • Relations publiques
  • Engagement politique en Suisse
  • Personne de contact pour les autorités suisses
  • Communauté de groupe facebook
  • Présidente de l’IG Back to the Roots

 


Olivia Ramya Tanner, née en 1981
habite au canton de Zurich, adoptée via Dawn De Silva

Je cherche ma famille srilankaise depuis le début de l’année 2016, jusqu’à aujourd’hui sans succès. J’ai voyagé au Sri Lanka plusieurs fois pendant ce temps.

Les efforts suivants ont été faits dans ma recherche jusqu’à présent:

  • Février 2016: Engagement d’un détective privé, aucun résultat.
  • Avril 2016 / Août 2016 / Octobre 2017: Voyage au Sri Lanka; Les recherches montrent:
    Certificat de naissance incorrect; timbre manquant, pas d’inscription ni à l’hôpital, ni
    Bureau résidentiel (Secrétariat divisionnaire) ni chez le Grama Sevaka (chef de village), et non plus dans les régions environnantes, les données de la mère ne pouvaient pas être confirmées non plus.
  • Janvier 2017: Test ADN pour trouver des parents par le sang: trouvé des cousins lointains
  • Mai 2017: Demande de recherche via un article de journal au Sri Lanka: aucun résultat

Responsabilités dans la communauté d’intérêt:

  • Conseils pour les recherches d’origine au Sri Lanka et trouver des parents via un test d’ADN
  • Voyage / contacts au Sri Lanka
  • événements pour les personnes adoptés
  • Groupe FB pour les personnes affectées

Ursula Berset-Wicki, née 1973

Je suis économiste et je compte de nombreuses années d’expérience dans l’administration publique, en particulier dans les domaines des finances, de la gestion de projets et du plan stratégique.

Personnellement, je n’ai pas un passé d’adoption. A travers un membre de ma famille, j’ai pris conscience du problème des adoptions illégales. Pendant longtemps, j’ai supposé qu’une adoption internationale était une situation win-win pour les personnes adoptées et les parents adoptifs. Le travail de BTTR m’a donné une meilleure leçon. Il reste encore beaucoup à faire avant que le droit et les procédures publics ne répondent aux besoins des adoptés, des parents adoptifs et des parents biologiques.

Responsabilites dans la communauté d’intérêt:
Je soutiens Back to the Roots dans le développement de structures et dans la coopération avec les autorités.

  • Organisation, procédures
  • Recherche de fonds, questions de financement
  • Rapport annuel

Lorenz Buchser

Des finances saines, une bonne base d’information, la coopération efficace et la comptabilité exacte sont les fondements sur lesquels notre communauté pourra fleurir. Je m’assure que les chiffres de Back to the Roots sont fiables pour que nous puissions nous concentrer sur des choses plus importantes.

Je suis économiste et sociologue, j’aime les chiffres et les gens, les outils innovants, les politiques et la dynamique de Back to the Roots. Le fait d’avoir vécu dans un pays en développement pendant deux ans et d’avoir voyagé dans de nombreux d’autres m’aide à comprendre la situation au Sri Lanka.

Responsabilités dans la communauté d’intérêt:

  • Finances et comptabilité
  • Assurer les arrières