Les réactions des adoptés sur le rapport de la ZHAW

Les réactions des adoptés sur le rapport de la ZHAW

Trafic d’enfants au Sri Lanka : les victimes demandent une aide immédiate pour trouver leur origine

Pendant des décennies, les autorités suisses ont toléré et même permis le trafic d’enfants du Sri Lanka. Une analyse historique réalisée à la demande de l’Office fédéral de la justice le confirme aujourd’hui officiellement.

« Ce rapport scientifique est un premier pas vers l’examen et la reconnaissance de la douleur de toute une génération d’enfants et de leurs familles », déclare Sarah Ineichen Présidente de l’association Back to the Roots. « Nous attendons des autorités suisses qu’elles nous présentent des excuses pour les injustices commises et qu’elles nous aident à trouver nos racines. »

Le rapport de la ZHAW (Haute école de sciences appliquées de Zürich), intitulé « Adoptions d’enfants du Sri Lanka en Suisse 1973-1997 », dresse une liste exhaustive des erreurs commises dans les pratiques d’adoption des années 70 à 90 en Suisse. Les autorités ont constaté pendant des années un trafic d’enfants du Sri Lanka vers la Suisse.

Lire le communiqué de presse de Back to the Roots

Des personnes concernées décrivent les sentiments que ce rapport leur provoque

Liens et téléchargements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *