«Révision» du passé et Réforme du future

«Révision» du passé et Réforme du future

Avec le Postulat RUIZ, la « révision » politique du passé a commencé

En février 2018, le Conseil National a lancé le Postulat RUIZ qui doit faire toute la lumière sur ce sombre chapitre des adoptions illégales, ainsi que proposer l’amélioration des procédures pour le futur. Le Gouvernement pour la Justice a pris maintenant dans ses mains le Rapport sur la réponse à apporter de ce Postulat. Un premier résultat est attendu pour janvier 2020: l’analyse scientifique des pratiques d’adoption des années 70 à Genève, à Berne, à Saint-Gall et dans les bureaux fédérales.

En tant que membre du groupe accompagnant du Postulat Ruiz, Back to the participe à la préparation du rapport sur le postulat de Ruiz et à la formulation de propositions pour la refonte.

Rapport scientifique sur le bureau de transaction de Alice Honegger

Le canton de Saint-Gall a fait rédiger un rapport scientifique sur le bureau de transaction de Alice Honegger. Le rapport «L’intermédiaire», par Sabine Bitter, a été publié en janvier 2019. Dans ce rapport il est démontré que le canton de Saint-Gall n’a pas exercé son devoir de contrôle avec sérieux sur le déroulement des procédures d’adoption.

Back to the Roots a réussi à faire en sorte que la fondation «Adoptio» remette tous les dossiers d’adoption originaux aux Archives d’État de Saint-Gall pour conservation en février 2020.

Rapport «Die Vermittlerin» (allemand)

Back to the Roots demande en plus

Réforme du future: Nous devons apprendre du passé. Les procédures actuelles doivent être améliorées de façon à ce que les injustices passées ne puissent plus se reproduire. La discussion sur les adoptions internationales doit en priorité porter sur le bien-être des enfants adoptés.

Enquête sous la conduite d’experts indépendants: Back to the Roots attend, sur la base du rapport du Postulat RUIZ, que l’injustice et les torts causés aux personnes concernées soient reconnus et qu’une révision scientifique des pratiques d’adoption soit exigée. Cette révision doit être menée au niveau national par des experts provenant des domaines du Droit, de la Sociologie, de la Psychologie et de l’Histoire.

Les injustices et les torts subis par les personnes adoptées doivent être reconnus publiquement. La réparation, le soutien et les conseils doivent être garantis aux personnes touchées par ces torts.

Autres projets et actions de Back to the Roots

  • Contrôle de tous les bureaux privés d’adoption en Suisse
  • Présentation transparente des effets de l’adoption du point de vue des personnes concernées (pertinence des traumatismes du développement liés aux adoptions)

Soutenez-nous

Pouvez-vous, avec vos compétences professionnelles, apporter une contribution au développement de notre association et de ses buts ? N’hésitez pas à vous annoncer. Nous avons besoin de chaque pièce de puzzle, pour faire un pas en avant vers la réussite de nos projets.