Le Comité contre les disparitions forcées de l’UNO examine les adoptions internationales en Suisse

Le Comité contre les disparitions forcées de l’UNO examine les adoptions internationales en Suisse

Les 30 et 31 mars, le Comité des Nations unies contre les disparitions forcées à Genève enquêtera sur la Suisse. En particulier, la Suisse doit expliquer les progrès réalisés dans la mise en œuvre du postulat Ruiz et montrer comment il faut garantir que les adoptions internationales n’impliquent plus de “disparitions illégales” au sens de la Convention.

Back to the Roots est très reconnaissant de l’étude des adoptions illégales systématiques sous l’angle des disparitions forcées, et de l’accent qui en résulte sur les conséquences pénales et l’assistance due aux victimes. Nous attendons de la Suisse qu’elle respecte les obligations énoncées dans la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées (en vigueur depuis le 1er janvier 2017).

Liens

Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées

Comité contre les disparitions forcées

Comité contre les disparitions forcées, session de Mar 2020. Liste de points à discussion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *