Auteur/autrice : Celin

C’était le jour du 6 décembre 2022: Intervention de la Commission des affaires juridique du Conseil national

C’était le jour du 6 décembre 2022: Intervention de la Commission des affaires juridique du Conseil national

Un nouveau chapitre pour Back to the Roots :

A l’occasion de la session actuelle au Palais fédéral, la Commission des affaires juridiques du Conseil national a fait une intervention auprès du parlament. Grâce à une nouvelle base légale, des fonds devraient pouvoir être alloués à des organisations privées afin de combler les lacunes.

C’est précisément dans le domaine du soutien aux personnes adoptées en quête d’origine que des organisations comme Back to the Roots peuvent être financées plus facilement.

Depuis 2021, Back to the Roots est fortement impliqué dans ce domaine et est régulièrement invité par les politiciens à collaborer à des revendications.

Voici le lien vers l’intervention du conseiller national Beat Flach.

Nous sommes fiers que notre travail continue à ouvrir la voie à de nouvelles interventions politiques !

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Historique: Signature de convention à Berne

Historique: Signature de convention à Berne

Le lundi 16 mai 2022, la conseillère fédérale Karin Keller-Sutter, le conseiller d’Etat Fredy Fässler et Sarah Ineichen de Back to the Roots ont signé le contrat du projet pilote pour les personnes adoptées du Sri Lanka ! La signature a eu lieu au Bernerhof en présence des personnes adoptées et des médias.

Dans leurs discours, Karin Keller-Sutter et Fredy Fässler ont réaffirmé la volonté des autorités fédérales et cantonales d’offrir une aide efficace aux personnes adoptées du Sri Lanka. Grâce à ce contrat unique en son genre, Back to the Roots pourra proposer dès 2022 une offre complémentaire aux centres d’accueil cantonaux existants.

Nous sommes extrêmement fiers de cette étape importante et nous nous réjouissons de la confiance qui nous est accordée. Nous continuons à suivre la voie que nous avons choisie et  poserons toujours les questions nécessaires.

Informations supplémentaires pour les personnes adoptées du Sri Lanka.

Danke – Merci – Grazie – Thank you – stūtiyi – Nandri

Photos: Carmela Odoni

Journée internationale de la Femme 2022

Journée internationale de la Femme 2022

Le courage ne gronde pas toujours. Parfois, il est la petite voix de fin de journée qui dit « J’essaierai de nouveau demain ». Mary Anne Rademacher (écrivaine)

Aujourd’hui, c’est la Journée internationale de la Femme. De toutes les femmes du monde entier. Aussi de celles qui restent inouïes. Par exemple, nos mères au Sri Lanka: celles qui ont dû nous abandonner. Leurs voix n’étaient souvent pas reconnues, qu’il s’agisse de voix basses ou de voix criantes.

En ce jour, nous pouvons donner une voix à ces femmes. Par exemple, en les laissant raconter leurs histoires. Afin qu’elles deviennent visibles. Ou en les soutenant par notre projet: Réunion de la mère et de l’enfant au Sri Lanka.

 

Photo: Mirjam Hartmann

Rencontre des personnes adoptées en provenance de l’Inde, 12 mars 2022

Rencontre des personnes adoptées en provenance de l’Inde, 12 mars 2022

Namaste,

Nous vous invitons cordialement à notre prochaine rencontre des personnes adoptées en provenance de l’Inde.

Nous nous retrouvons le samedi 12 mars 2022 pour un échange convivial. La rencontre, déjeuner compris, aura lieu au restaurant Nooba à Zurich (Europaallee). Elle durera de 11h00 à 14h30 environ.

Merci de vous inscrire avant le 4 mars 2022 via le formulaire d’inscription électronique. Après l’inscription en ligne, vous recevrez un e-mail de confirmation avec les informations détaillées.

Veuillez prendre note : Les personnes qui ne se sentent pas en forme sont priées de rester à la maison.

Veuillez noter que seules les personnes adoptées en Suisse en provenance de l’inde et les membres de l’IG Back to the Roots sont invitées à cette réunion afin de vous offrir un cadre protégé. Inscription IG Back to the Roots

Nous nous réjouissons de vous voir nombreux à la rencontre.

Cordialement, Sabrina – Back to the Roots

Pour l’instant, les réunions de notre groupe ont lieu en allemand. Nous sommes toutefois à la recherche d’une personne parlant le français et l’allemand, afin qu’à l’avenir les rencontres puissent se dérouler dans les deux langues. Est-ce que tu te sens concerné(e) ? Tu connais quelqu’un ? Alors prends contact avec sabrina@backtotheroots.net.

Annonce No. 1/22

Annonce No. 1/22

Nous venons de publier une fois de plus une annonce dans un journal sri lankais avec les cordonnées de personnes adoptées de la Suisse ! Ainsi, nous espérons de recevoir des indices sur nos biographies, nos racines. En même temps, Nous donnons en même temps de l’espoir aux mères chercheuses au Sri Lanka. Pourront-elles bientôt serrer leurs enfants dans les bras?

Lien pour des informations supplémentaires sur notre projet au Sri Lanka.

 

Achèvement réussi du projet pilote « Réunion de la mère et de l’enfant au Sri Lanka »

Achèvement réussi du projet pilote « Réunion de la mère et de l’enfant au Sri Lanka »

Début 2021, Back to the Roots a lancé un projet pilote particulier : La réunion de la mère et de l’enfant au Sri Lanka. Le contexte de cette situation a été fourni par les nombreuses demandes de mères au Sri Lanka qui se sont adressées à Back to the Roots avec la demande de les soutenir dans la recherche de leurs enfants.

Déjà en septembre 2020, une première campagne de collecte de fonds a été lancée dans le but de financer un test ADN incluant une analyse pour 40 mères. En peu de temps, nous avons réussi à générer la somme incroyable de 30’000 CHF.

Malgré les circonstances difficiles en 2021 dues au Covid-19, Back to the Roots, en collaboration avec les personnes en charge au Sri Lanka, a réussi à atteindre cet objectif ambitieux.

La voie a été ouverte pour la poursuite de cet important projet. Nous tenons à remercier tous ceux qui nous ont soutenus sur cette voie : au Sri Lanka, en Suisse et partout où nous ressentons cet énorme encouragement. De cette façon, nous pouvons continuer à donner aux mères du Sri Lanka une voix et de l’espoir pour l’avenir.

Equipe Back to the Roots

Pilotprojekt: Sofortmassnahmen für adoptierte Personen aus Sri Lanka in der Schweiz

Pilotprojekt: Sofortmassnahmen für adoptierte Personen aus Sri Lanka in der Schweiz

Ein Jahr nach der Veröffentlichung des Bundesratsberichts hat Back to the Roots einen weiteren Meilenstein geschafft. 

Die Konferenz der Kantonalen Justiz- und Polizeidirektorinnen und -direktoren (KKJPD) berichtet in ihrer Medienmitteilung vom 9. Dezember 2021 über die Sofortmassnahmen für adoptierte Personen aus Sri Lanka in der Schweiz.

In einem Pilotprojekt werden die Dienstleistungen, welche Back to the Roots für die adoptierten Personen erbringt, erstmals gemeinsam durch die verantwortlichen Stellen der Kantone und des Bundes mitfinanziert. Durch diese Sofortmassnahme erhalten die adoptierten Personen aus Sri Lanka auf der Suche nach ihrer Identität eine spezifische Unterstützung in diesem herausfordernden Prozess.

Back to the Roots dankt für das entgegengebrachte Vertrauen und freut sich auf die Zusammenarbeit.

Adoptierte Personen können ab dem neuen Jahr über info@backtotheroots.net ein persönliches Erstgespräch vereinbaren.

Une nouvelle étape importante franchie

Une nouvelle étape importante franchie

Il y a quelques semaines, Back to the Roots a été en mesure de présenter la situation des cas d’adoption du Sri Lanka au Comité des Nations unies contre les disparitions forcées.

Les autorités suisses ont ensuite été interrogées à ce sujet et ont pris position. Les recommandations du Comité à la Suisse ont été publiées aujourd’hui.

Le Comité approuve le fait que le Conseil fédéral reconnaisse et regrette que les autorités suisses n’aient pas empêché l’adoption illégale d’enfants du Sri Lanka dans les années 1980 et 1990.

Toutefois, le Comité a également demandé à la Suisse de mener des enquêtes approfondies et impartiales afin de déterminer si les enfants adoptés au Sri Lanka dans les années 1980 et 1990 ont pu être victimes de disparitions forcées et si d’autres crimes tels que la falsification, la dissimulation ou la destruction d’identité ont été commis.

Nous nous réjouissons également de la recommandation du Comité aux autorités suisses de garantir le droit à la réparation à toute personne ayant subi de tels actes.