Communiqué de presse, 15 novembre 23: Recommandations Groupe de travail Recherche des origines Adoptions internationales

Communiqué de presse, 15 novembre 23: Recommandations Groupe de travail Recherche des origines Adoptions internationales

Depuis mars 2020, la CCDJP, en collaboration avec l’Office fédéral de la justice, avait pour mission de définir et de clarifier, au sein d’un groupe de travail interdisciplinaire, les champs d’action possibles en lien avec la recherche des origines pour les personnes adoptées. Back to the Roots faisait partie de ce groupe de travail. Les recommandations ont été publiées aujourd’hui.

Préalablement aux travaux, différents objectifs ont été fixés au sein du groupe principal. Back to the Roots a collaboré à la représentation commune des besoins des personnes adoptées et a mis en évidence les limites des processus juridiques actuels de recherche des origines. C’est précisément dans les cas de procédures d’adoption illégales – où les processus traditionnels ne fonctionnent pas – que des mesures de soutien ciblées et indépendantes des autorités sont nécessaires.

En tant que mesure directe de ces travaux, Back to the Roots était en mesure d’élaborer fin 2021 une offre d’accompagnement et de soutien pour les personnes adoptées du Sri Lanka. Back to the Roots a commencé son travail en janvier 2022. Au niveau international, la collaboration entre les autorités et l’organisation des personnes concernées est donc exemplaire.

La forte demande pour l’offre de Back to the Roots montre que l’accompagnement indépendant des autorités est d’une importance capitale pour les personnes adoptées. Au sein du groupe de travail, Back to the Roots n’a cessé de réclamer cette indépendance. Malheureusement, cette exigence n’est pas reflétée dans les recommandations. Comme auparavant, la compétence juridique revient aux autorités cantonales. Une situation qui, en raison des manquements du passé, est inacceptable pour de nombreuses personnes adoptées. Par conséquent, nous demandons ce qui suit:

Nos demandes:

  • Offrir un soutien supplémentaire aux personnes adoptées en dehors des structures officielles
  • Maintien de l’offre actuelle d’accompagnement et de soutien pour les personnes adoptées du Sri Lanka
  • Élargissement de l’offre : point de contact indépendant des autorités pour des conseils et un soutien spécifiques pour toutes les personnes adoptées de tous les pays d’origine

Il s’est avéré une fois de plus que l’implication des personnes concernées est essentielle. Nous continuerons à le faire. C’est la seule façon de réécrire notre histoire ensemble.

Contact pour les médias:

Celin Fässler, 079 667 65 85, kommunikation@backtotheroots.net

 

Contact pour les personnes adoptées:

Sarah Ineichen, info@backtotheroots.net, www.backtothetheroots.net

Communiqué de presse BttR en format pdf

Lien sur les recommandations.

Comments are closed.