Auteur/autrice : Celin

Communiqué de presse Back to the Roots: Bilan intermédiaire

Communiqué de presse Back to the Roots: Bilan intermédiaire

Le projet pilote de Back to the Roots visant à soutenir les personnes adoptées au Sri Lanka est en cours depuis le 1er janvier 2022. C’est pourquoi le moment est venu de faire un bilan intermédiaire et de présenter les résultats provisoires. 

Après un peu plus de deux ans, 70 personnes se trouvent à différentes étapes de l’offre d’encadrement et de soutien de Back to the Roots. A l’origine, le programme était prévu pour 20 personnes par an. Depuis, de nouvelles personnes s’inscrivent régulièrement pour bénéficier de cette offre. Les demandes sont nombreuses, surtout après la publication de rapports de recherche ou de reportages dans les médias. Depuis les débuts de Back to the Roots, des personnes adoptées dans d’autres pays qui ont été adoptées en Suisse et auxquelles il manque une telle offre prennent également contact avec nous.

Nécessité d’une assistance spécifique en cas de procédure d’adoption illégale

Back to Roots fait office de centre d’accueil pour les personnes adoptées et accompagne les personnes dans un processus difficile : en raison des procédures d’adoption illégales, les recherches traditionnelles, telles qu’elles sont ancrées dans le droit suisse, sont rendues impossibles. C’est pourquoi les personnes concernées ont besoin d’un encadrement et d’un soutien spécifiques et adaptables. Ce soutien va bien au-delà de la recherche proprement dite et aide par exemple les personnes adoptées à surmonter l’injustice subie en se confrontant à leur propre histoire.

Principales conclusions des dernières années

  • L’analyse des documents existants et les clarifications parfois minutieuses au Sri Lanka prennent beaucoup de temps
  • Les personnes adoptées ont besoin d’un accompagnement individuel pendant ce processus exigeant afin de pouvoir assimiler les résultats
  • Il s’avère que les tests ADN sont indispensables pour confirmer ou rejeter un lien de parenté

Les revendications de Back to the Roots

  • Poursuite de l’offre d’encadrement et de soutien pour toutes les personnes adoptées du Sri Lanka qui se trouvent actuellement dans le programme d’encadrement et de soutien de Back to the Roots
  • Prise en charge commune de la responsabilité par la Confédération et les cantons : les personnes concernées doivent recevoir un soutien ciblé et rapide pour les injustices commises et la réparation des dommages.
  • Une offre pour tous : il faut une offre pour toutes les personnes adoptées qui se présentent à partir de 2024 et qui ont besoin de soutien.
  • Transformation du projet pilote en une offre fixe : les expériences faites dans le cadre du projet pilote et des années précédentes permettent de poursuivre le projet dans le cadre d’une offre professionnelle pour toutes les personnes adoptées

Communiqué de presse en français et allemand, version pdf:

240215_MM_ZwBilanz_P1 _FR

240215_MM_ZwiBilanz_P1_DE

Contacts pour les médias:

Celin Fässler, 079 667 65 85, kommunikation@backtotheroots.net

Communiqué de presse: Rapport ZHAW 2023: Adoptions internationales de dix autres pays d’origine – L’histoire se répète-t-elle?

Communiqué de presse: Rapport ZHAW 2023: Adoptions internationales de dix autres pays d’origine – L’histoire se répète-t-elle?

Dix autres pays, un tableau presque identique à dix reprises : Le rapport publié aujourd’hui par la ZHAW, octroyé par un mandat du Conseil fédéral, un autre chapitre sombre de “l’histoire de l’adoption” est mis en lumière. Presque quatre ans au jour près après la publication du rapport sur les adoptions au Sri Lanka, les manquements semblent également être une réalité dans d’autres pays d’origine.

Bangladesh, Brésil, Chili, Guatemala, Inde, Colombie, Corée, Liban, Pérou, Roumanie : La liste des fonds actuellement étudiés par la ZHAW aux Archives fédérales concerne dix pays. Les résultats sont alarmants. De nombreux indices révèlent des procédures illégales répétées ainsi que des trafics d’enfants. Derrière ces résultats se cachent en premier lieu d’innombrables destins. Et donc des milliers de personnes adoptées qui n’ont pas de base pour connaître leur origine.

Back to the Roots a obtenu en 2022 un financement de la Confédération et des cantons pour soutenir les personnes adoptées du Sri Lanka dans leur confrontation avec la recherche de leurs origines. Notre offre connaît toujours un grand succès et les cas calculés au départ ont été dépassés de plusieurs fois. Grâce à cette offre, les personnes concernées bénéficient d’un accompagnement supplémentaire, indépendant des autorités, dans ce processus difficile.

Les manquements du passé le montrent régulièrement : tant que les instances responsables ne s’excusent pas ou ne proposent pas de mesures de soutien adéquates, ce sont les organisations de personnes concernées, comme Back to the Roots, qui offrent aux personnes adoptées un cadre leur permettant d’aborder leur propre histoire. Aussi lacunaire et erronée que puisse être cette histoire. La Confédération et les cantons ont jusqu’à présent omis de financer une offre spécifique pour toutes les personnes adoptées.

Pour les personnes adoptées du Sri Lanka, l’offre fonctionne et se poursuit.

L’offre de Back to the Roots:

  • Offre de conseil et de soutien pour les personnes adoptées du Sri Lanka en Suisse (financé par la Confédération et les cantons)
  • Conseil téléphonique pour les personnes adoptées de tous les pays en Suisse:

Mercredi 8:00 – 10:00 (076 373 7923)

Jeudi 8:00 – 10:00 (077 477 0202)

Lien sur le rapport de la ZHAW, publié le 8 décembre 2023 (version intégrale en allemand uniquement):
2023_Ramsauer-etal_Hinweise-illegale-Adoptionen-Kindern-Schweiz
Lien sur traduction en français des chapitres 1.1, 1.2, 15, 15.1 et 15.2:
ber-zhaw-internationale-adoptionen-2023-f

Contact pour les médias:

Celin Fässler, 079 667 65 85, kommunikation@backtotheroots.net

Communiqué de presse, 15 novembre 23: Recommandations Groupe de travail Recherche des origines Adoptions internationales

Communiqué de presse, 15 novembre 23: Recommandations Groupe de travail Recherche des origines Adoptions internationales

Depuis mars 2020, la CCDJP, en collaboration avec l’Office fédéral de la justice, avait pour mission de définir et de clarifier, au sein d’un groupe de travail interdisciplinaire, les champs d’action possibles en lien avec la recherche des origines pour les personnes adoptées. Back to the Roots faisait partie de ce groupe de travail. Les recommandations ont été publiées aujourd’hui.

Préalablement aux travaux, différents objectifs ont été fixés au sein du groupe principal. Back to the Roots a collaboré à la représentation commune des besoins des personnes adoptées et a mis en évidence les limites des processus juridiques actuels de recherche des origines. C’est précisément dans les cas de procédures d’adoption illégales – où les processus traditionnels ne fonctionnent pas – que des mesures de soutien ciblées et indépendantes des autorités sont nécessaires.

En tant que mesure directe de ces travaux, Back to the Roots était en mesure d’élaborer fin 2021 une offre d’accompagnement et de soutien pour les personnes adoptées du Sri Lanka. Back to the Roots a commencé son travail en janvier 2022. Au niveau international, la collaboration entre les autorités et l’organisation des personnes concernées est donc exemplaire.

La forte demande pour l’offre de Back to the Roots montre que l’accompagnement indépendant des autorités est d’une importance capitale pour les personnes adoptées. Au sein du groupe de travail, Back to the Roots n’a cessé de réclamer cette indépendance. Malheureusement, cette exigence n’est pas reflétée dans les recommandations. Comme auparavant, la compétence juridique revient aux autorités cantonales. Une situation qui, en raison des manquements du passé, est inacceptable pour de nombreuses personnes adoptées. Par conséquent, nous demandons ce qui suit:

Nos demandes:

  • Offrir un soutien supplémentaire aux personnes adoptées en dehors des structures officielles
  • Maintien de l’offre actuelle d’accompagnement et de soutien pour les personnes adoptées du Sri Lanka
  • Élargissement de l’offre : point de contact indépendant des autorités pour des conseils et un soutien spécifiques pour toutes les personnes adoptées de tous les pays d’origine

Il s’est avéré une fois de plus que l’implication des personnes concernées est essentielle. Nous continuerons à le faire. C’est la seule façon de réécrire notre histoire ensemble.

Contact pour les médias:

Celin Fässler, 079 667 65 85, kommunikation@backtotheroots.net

 

Contact pour les personnes adoptées:

Sarah Ineichen, info@backtotheroots.net, www.backtothetheroots.net

Communiqué de presse BttR en format pdf

Lien sur les recommandations.

Evènement: mardi, 3 octobre 2023, 18 heures, Toni-Areal ZH

Evènement: mardi, 3 octobre 2023, 18 heures, Toni-Areal ZH

(English version below)

Un projet de recherche de la ZHAW prouve:
Jusque dans les années 1970, les mères célibataires en Suisse étaient parfois soumises à de fortes pressions pour faire adopter leurs enfants.
Lorsque de nouvelles méthodes de contraception furent disponibles à la fin des années 1970 et qu’une modification de la loi aligna le statut des enfants illégitimes sur celui des enfants légitimes, les adoptions nationales diminuèrent peu à peu.
Étant donné que la demande d’adoption est restée constante, elle s’est déplacée à l’étranger.

En partie avec les mêmes acteurs-e-s qu’auparavant….avec les mêmes conditions de départ pour les mères concernées…

Le 3 octobre 2023, la ZHAW organise une table ronde “Um 6 im Kreis 5” pour toutes les personnes intéressées.

Back to the Roots a participé au projet de recherche en tant que membre du comité consultatif et a également été invité à la table ronde. Nous nous réjouissons de votre inscription! (en allemand)

En allemand uniquement: Vers l’article et le projet de recherche
En anglais: research project

——————————————————————————————————————————————————

A ZHAW (Zurich University of Applied Sciences) research project proved:
Until the 1970s, single mothers in Switzerland were sometimes put under great pressure to give their children up for adoption.
When new methods of contraception became available at the end of the 1970s and a change in the law brought the status of illegitimate children into line with that of legitimate children, the number of national adoptions gradually decreased.
As demand for adoption has remained constant, it has moved abroad.

Partly with the same players as previously…. with the same starting conditions for the mothers concerned…

On 3 October 2023, ZHAW is organising a round table discussion entitled “Um 6 im Kreis 5” for anyone interested in the subject (in German!).

Back to the Roots participated in the research project as a member of the advisory committee and was also invited to the round table discussion. We look forward to your registration!

Only in German: to the article

in English: research project

Back to the Roots et l’ONU

Back to the Roots et l’ONU

En septembre 2022, le Comité des Nations Unies pour les disparitions forcées et d’autres comités ont publié une déclaration commune sur les adoptions “internationales” illégales. Des exigences concrètes y ont été formulées pour empêcher à l’avenir les adoptions interétatiques illégales et un appel a été lancé à la communauté internationale pour qu’elle soutienne durablement les personnes concernées.

Le mercredi 20 septembre 2023, une réunion aura lieu à Genève à l’occasion du premier anniversaire. Objectif de la réunion : concrétiser les mesures, rendre visibles les conséquences pour les personnes adoptées concernées et définir des étapes ciblées pour la mise en œuvre des revendications.

Back to the Roots a initié ce processus auprès des Nations unies en 2019. Nous sommes heureux d’être l’une des organisations invitées à présenter directement nos revendications !

Le lien suivant permet de suivre la réunion en direct: https://media.un.org/en/webtv

*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*+*

Back to the Roots and the UN
In September 2022, the United Nations Committee on Enforced Disappearances and other committees published a joint statement on illegal “international” adoptions. Concrete demands were formulated to prevent illegal inter-state adoptions in the future, and an appeal was made to the international community to provide long-term support for the people concerned.

On Wednesday 20 September 2023, a meeting will be held in Geneva to celebrate the first anniversary. The purpose of the meeting is to specify concrete measures, make visible the consequences for the adopted persons concerned and define targeted steps for implementing the demands.

Back to the Roots initiated this process with the United Nations in 2019. We are delighted to be one of the organisations invited to submit our demands directly! We are happy to see that this stone continues to make its way!

The following link enables you to follow the meeting online: https://media.un.org/en/webtv

 

 

«Qu’est-il advenu de..?..» – Mise à jour sur la publication du rapport de recherche du canton de St-Gall

«Qu’est-il advenu de..?..» – Mise à jour sur la publication du rapport de recherche du canton de St-Gall

«Qu’est-il advenu de..?..» – Mise à jour sur la publication du rapport de recherche du canton de St-Gall du 7 juillet 2022

Le 7 juillet 2022, le canton de Saint-Gall a publié un nouveau rapport de recherche au sujet des adoptions en provenance du Sri Lanka dans le canton. Les résultats de ce rapport ont été décevants : dans tous les cas étudiés, les bases légales n’ont pas été respectées. Avant même sa publication, le canton de Saint-Gall a invité Back to the Roots à une table dans le cadre d’un atelier organisé par le Conseil d’Etat et a discuté des approches possibles pour le soutien.

En raison de la forte demande pour les offres de conseil de Back to the Roots et du fait qu’il est particulièrement concerné, le canton de Saint-Gall soutient des mesures permettant de mieux informer et sensibiliser les personnes concernées sous la forme d’une vaste campagne d’information. L’objectif de cette campagne est d’augmenter la visibilité de nos prestations de soutien aux personnes adoptées à la recherche de leurs origines.

Back to the Roots et le gouvernement ont donc signé un contrat de prestations à cet effet au printemps 2023.

Lancement de la campagne : printemps 2024

“Nominé, c’est à moitié gagné !” – Prix Courage 2023

“Nominé, c’est à moitié gagné !” – Prix Courage 2023

“Nominé, c’est à moitié gagné !” –  Prix Courage 2023

Quel honneur : Back to the Roots a été nominé cette année par le Beobachter pour le Prix Courage 2023 !

Depuis 1997, le Beobachter récompense des personnes qui ont accompli des actions extraordinaires et courageuses. Nous sommes heureux d’avoir été nominés en tant qu’organisation pour ce prix.

Nous faisons partie des six nominés qui auront la chance de remporter ce prix de reconnaissance le 9 novembre 2023. Pour cela, nous avons besoin de vous en tant que votes du public et nous essayons également de gagner le jury à notre cause. Vous saurez le 9 novembre 2023 si la victoire est au bout du chemin. Plus de détails sur le vote suivront !

Vous trouverez plus d’informations dans le dernier numéro du Beobachter ou en ligne (uniquement en allemand) :

https://www.beobachter.ch/gesellschaft/sie-machten-den-babyhandel-aus-sri-lanka-publik-620777

#prixcourage #nomination #courage #visibilité

Une première: rencontre pour toutes les personnes adoptées en Suisse dans le cadre de l’adoption internationale!

Une première: rencontre pour toutes les personnes adoptées en Suisse dans le cadre de l’adoption internationale!

Pour la première fois depuis que Back to the Roots organise des rencontres de personnes adoptées, nous organisons le samedi, 23 septembre 23 notre prochaine rencontre différemment : Toute personne adoptée dans le cadre international est invitée !

Pour plus d’informations veuillez cliquer sur ce lien.

5 ans de Back to the Roots!

5 ans de Back to the Roots!

Au cours de ces 5 dernières années, nous avons franchi des étapes qui semblaient inaccessibles. Nous avons évolué sur des terrains qui semblent normalement inaccessibles. Nous avons osé, nous nous sommes mis en route, avons fait disparaître des pierres en route, abattu des murs, sans jamais perdre de vue notre objectif : nous défendre et défendre notre histoire.

Nous sommes fiers de notre parcours !

Pour tous ceux qui souhaitent également se mettre en route : Veuillez trouver des informations ici ou par mail à : info@backtotheroots.net

C’était le jour du 6 décembre 2022: Intervention de la Commission des affaires juridique du Conseil national

C’était le jour du 6 décembre 2022: Intervention de la Commission des affaires juridique du Conseil national

Un nouveau chapitre pour Back to the Roots :

A l’occasion de la session actuelle au Palais fédéral, la Commission des affaires juridiques du Conseil national a fait une intervention auprès du parlament. Grâce à une nouvelle base légale, des fonds devraient pouvoir être alloués à des organisations privées afin de combler les lacunes.

C’est précisément dans le domaine du soutien aux personnes adoptées en quête d’origine que des organisations comme Back to the Roots peuvent être financées plus facilement.

Depuis 2021, Back to the Roots est fortement impliqué dans ce domaine et est régulièrement invité par les politiciens à collaborer à des revendications.

Voici le lien vers l’intervention du conseiller national Beat Flach.

Nous sommes fiers que notre travail continue à ouvrir la voie à de nouvelles interventions politiques !

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)